Le protagoniste dans Le pont de la rivière Kwai

Le protagoniste

Le protagoniste est souvent le personnage principal (mais pas toujours), du héros comme on l’appelle parfois de manière imprécise, mais surtout il s’agit de celui qui vit au plus près le conflit.

Il sert principalement de support pour le spectateur qui doit ressentir de l’empathie. Ce dernier doit pouvoir rire avec lui, avoir peur, souffrir, éprouver ses doutes, en bref, pouvoir se mettre à sa place. Pour ce faire, il est indispensable que le protagoniste soit doté d’humanité, c’est-à-dire d’autant de qualités que de faiblesses.

Il est difficile de croire en un personnage incomplet car il semble factice. On aura davantage de facilités à s’intéresser à Batman, humain schizophrène de chair et d’os, qui a vécu un traumatisme du fait du meurtre de ses parents, et connaît le doute, qu’à Superman, bien trop parfait (dans sa caractérisation classique) et souvent froid. Ce dernier exemple montre par ailleurs que l’identification n’est pas indispensable, bien au contraire.

Il faut également que le personnage conserve un peu de mystère.

Il est possible d’avoir plusieurs protagonistes dans un récit. Dans les films de guerre américains classiques des années cinquante et soixante par exemple, c’est un escadron, voire l’armée entière qui devient le protagoniste. Mais un seul individu occupera néanmoins le centre de l’histoire. Les récits de cambriolages soigneusement préparés montrent souvent un des membres du groupe, généralement le cerveau, plus développé afin qu’il focalise l’attention du spectateur.

Cette focalisation principale sur un personnage parmi les autres sera obtenue à condition que ce soit sur lui que tombent les problèmes les plus déplaisants, c’est-à- dire qu’il soit davantage que les autres dans le conflit. Pour ce faire, il est nécessaire de lui offrir l’objectif le plus fort (ou en tout cas de l’impliquer davantage dans l’objet de la quête) et de le confronter à un plus grand nombre de difficultés que les autres. Il répondra ainsi à la mécanique narrative de base (personnage-but-obstacles) et sera naturellement propulsé au rang de protagoniste principal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page